Libérer ses émotions + Kundalini

Posture de l’enfant

C’est la posture idéale d’introspection. Avec celle-ci nous entrons en contacte le soi et avec nos ressentis. Certains pourront avoir des sensations étranges, inconnues, c’est tout à fait normal, laissez vous faire.

On est dans une reconnection à soi mais également à la Terre, totalement tourné vers le sol notre chakra racine peut aisément prendre place.

Pratique :

  • Regard vers l’interieur
  • Intention porté au coeur
  • 5 respiration par le haut du dos

Tips : N’hésitez pas – sur l’expire – à souffler fort, à grogner, à pleurer en bref à vous laisser aller.


Posture du Demi Pigeon

Pratique :

En partant d’un chien tête en bas, lever sa jambe au ciel puis ramener le genoux entre ses mains et s’installer dans la posture.

Même si les fesses ne touche pas le sol garder les hanches et les épaules droites, alignées et parallèles au possible.

Le faire de chaque côté, revenir en chien tête en bas, marcher jusqu’à ses mains et se mettre en posture de la montagne (débout à l’avant du tapis ) puis passer à la posture suivante.

Pour aller plus loin :

Prendre une grande inspiration et sur l’expire descendre le corps sur la cuisse avant et le front sur le sol.

Posture du Bateau

Depuis la posture de la montagne (debout) s’assoir tout doucement en chaise puis sur son tapis en bateau.

Pratique :

  • Dos bien droit
  • Bras et jambes dans le même axe
  • Regard droit devant
  • 5 respirations complètes

Pour aller plus loin :

Inspirer puis sur l’expire étendez votre corps à ras du sol, sans que le dos ni les jambes touche par terre, les bras le long du corps. Contractez les abdos tout le long du processus et remonter. Exercez ces flexions autant de fois que souhaité.


Posture de l’Arc

Emotionnellement les choses commencent à se corser (pour certains). En affet cette posture est centré sur le siège de nos émotions : l’estomac.

On aurait tendance à penser que les émotions se situes dans le coeur mais en réalité c’est bien sur l’estomac qu’elles nous restent.

C’est une posture puissante qui risque de faire remonter pas mal de chose en vous, encore une fois laissez vous aller et prenez un temps de repos en posture de l’enfant si besoin.

Pratique :

  • Sur le ventre
  • Attraper ses pieds à l’extérieur
  • Décoller ses cuisses et son bust sur l’inspire
  • Sur l’expire laisser son ventre s’étaler sur le sol (pas de meilleur façon de le dire)
  • 3 respirations

Attention : cette posture peu être inconfortable du à un diaphragme trop tendu mais ne doit jamais faire mal !

Un yoga qui fait mal est un yoga mal pratiqué.

Ecoutez votre corps, n’allez jamais plus loin que lui.

Posture du chameau

On grand, TRÈS GRAND son cœur !

Il faut du courage mais surtout BEAUCOUP D’AMOUR pour laisser nos émotions nous traverser. Malheureusement nous associons émotions à vulnérabilité. Or nos émotions sont ce qu’il y a de plus vivant en nous. Nous sommes censés les célébrer, les accueillir mais surtout ne pas avoir peur de les exprimer ou pire de les ressentir. C’est pourquoi l’ouverture du cœur est essentielle, nos émotions nous restent sur l’estomac dès l’instant ou notre cœur n’est pas prêt à les accueillir avec amour et compassion.

Pratique :

  • Commencer par les mains sur les hanches
  • Descendre progressivement
  • Poser les mains une par une sur les pieds
  • Pousser les fesses vers l’avant
  • Porter son attention sur le coeur
  • Se laisser traverser par la puissance de cette posture
  • Respiration libre

Attention : N’allez pas plus loin que votre corps sur vous ressentez des douleurs au dos surtout bas du dos ne forcez pas.

Pour aller plus loin :

Sur l’expire asseyez vous sur les talons, sur l’inspire garder la main gauche sur le talon et soulevez votre corps en faisant passer le bras droit au dessus de votre tête puis répétez de chaque côté.

Adeline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :